mercredi 20 février 2013

Lancement d'un nouveau label, Consommons Local en Île-de-France



Dans un contexte houleux où la méfiance est  dorénavant encore plus de mise, s'est déroulé hier,sous les Ors ( qui en l'occurence avait une tonalité Fuschia!) du Conseil Régional de l'Ile de France, la présentation d'un nouveau Label nous garantissant  que les produits sont locaux et qu'ils sont cuisinés ICI.

Les Restaurants Franciliens sont ICI concernés et ce Label apposé sur leur vitrine est la Garantie de ce qui est annoncé plus haut.


  • Permettre aux Consommateurs de mieux se repérer parmi l'offre des restaurants en Île-de-France, 
  • Valoriser les Restaurateurs qui s'approvisionnent au plus près
  • Favoriser ainsi de nouveaux débouchés pour les producteurs de l'Île-de-France
Voici le nouveau Crédo du CERVIA qui aborde avec ce Label, une nouvelle étape dans sa mission inaugurée il y a deux ans qui tend à valoriser et développer l'image alimentaire et agricole pour l'Île de France.


Au-delà  de cette présentation officielle qui accueillait, entre autre pas moins d'une trentaine de restaurateur pour leur remettre en main propre leur Certificat et Label, j'ai beaucoup apprécié l'intervention de Laurent  Berrurier, maraîcher à Neuville sur Oise  qui nous a raconté l'histoire émouvante de sa famille, de ses terres et du renouveau de son agriculture grâce à sa collaboration avec des Chefs; cela donne envie de découvrir ou de redécouvrir le Chou de Pontoise, l'Asperge d'Argenteuil   et bientôt la Pomme de Terre Douce.


En racontant des histoires d'hommes et de légumes ont créé un supplément d'âme à son plat.

Parmi tous les documents remis, des fiches recettes Franciliennes élaborées par les Chefs adhérents au nouveau Label. Et celle  que je retiens puisque c'est ma soupe préférée du moment, que je partage donc avec vous, c'est le 

Velouté de Panais, Pomme, Chantilly au Raifort
de Romuald Sanfourche

Quelques  informations  sur les légumes évoqués
Chou de Pontoise : La grosse pomme dense violacée du chou de Pontoise (Val-d'Oise), variété rustique et hivernale, est à nouveau cultivée. Le chou, dès la plus haute Antiquité,fut apprécié par la médecine car on lui prêtait entre autres vertus, celle d'empêcher l'ivresse. On précise même qu'il combat l'insomnierend les enfants robustes, calme les maux de tête et soulage les arthritiques.
Mais pourquoi n'en consommons nous pas plus avec toutes ces vertus??




Asperge d'Argenteuil : L’asperge, qui fit la renommée d’Argenteuil, a migré vers des cieux plus cléments, là où la pression urbaine est moins intense,notamment du côté du Vexin français et des bords de l’Oise. Cette asperge, qui a conservé son nom, correspond à une grosse asperge blanche (25cm de long,3 cm de diamètre) à l’extrémité à peine rosée. Il fut un temps où l’asperge foisonnait dans les jardins d’Argenteuil. Au point qu’il y existe une rue de l’Asperge et que le terme « Argenteuil » se dit d’un met comptant parmi ses ingrédients des pointes d’asperges (œufs brouillés Argenteuil) ou de l’asperge en purée (potage Argenteuil).


Potage d'Argenteuil aux crevettes
http://ja6.free.fr/fichiers/f965.htm
La prochaine étape ne serait-elle pas d'y associer les Blogueurs Culinaires?
Qu'en pensez-vous?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire